Купить СНПЧ А7 Архангельск, оперативня доставка

crosscheckdeposited

Islam et Entreprise : Référent Divergeant et Rationalités Contestataires

DOI: http://dx.doi.org/10.15603/2176-0985/mandragora.v17n17p83-97

https://www.metodista.br/revistas/revistas-ims/index.php/MA/index 

downloadpdf

Brahim Labari1

 

Résumé: L’article rend compte de l’utilisation ambivalente du référent islamique au sein des entreprises délocalisées au Maroc. D’une part la direction de l’entreprise tente d’aliéner les ouvrières par l’invocation de l’islam comme religion de l’ordre, les exhortant au travail présenté comme acte de la foi. De l’autre, les ouvrières investissent la religion musulmane en tant que philosophie de vie pour « se protéger » des aléas de la vie professionnelle (précarité de leur statut et imprévisibilité de leur condition). Cette divergence est un élément structurant de la vie de l’entreprise délocalisée. Il reste que la régulation islamique au travail peut déboucher sur des rationalités contestataires développées par les ouvrières conscientes de la vulnérabilité de leur « condition de classe » en devenir.

Mots clés: Islam – Entreprise – Travail – Intéressement – Régulation – Contestation

 

Abstract: This article reports the ambivalent use of Islamic referent within companies relocated to Morocco. On the one hand, the direction of the company tries to alienate the workers by the invocation of Islam as the religion of order, exhorting them to the work presented as an act of faith. On the other hand, workers ‘’invest’’ Islamic religion as a philosophy of life to “protect themselves” from hazards of life (their precarious status and unpredictability of their condition). This divergeance is a structuring element of the life of the relocated company. Still, Islamic regulation in the work can lead to dissenting rationalities developed by workers aware of vulnerability of their condition of class.

Key words: Islam- Company – Work – Profit – Regulation – Dissent

 

1 Docteur en Sociologie Université de Paris X- Nanterre, professeur de sociologie à l’Université d’Agadir, membre associé au laboratoire CNRS « Genre, Travail et Mobilités », Université Paris X

 

Literatura Citada

D’IRIBANE, Philippe, Les ressources imprévues d’une culture. Une entreprise « excellente » à Casablanca, Revue « Gérer et Comprendre », Annales des Mines, Juin 1997. Geert z Clifford, Savoir local, savoir global. Les lieux du savoir. Paris, PUF, 1986.

GEERTZ, Clifford, Observer l’Islam. Paris : La Découverte, 1992.

LABARI, Brahim, L’encensement au travail. Référents religieux et profane dans l’expression des subjectivités au travail des ouvrières marocaines, In Danièle Linhart (dir.). Pourquoi travaillons-nous ? Une approche sociologique de la subjectivité au travail. Paris : Editions ERES, 2008.

LABARI, Brahim, Le Sud face aux délocalisations. Paris : Michel Houdiard Editeur, 2007.

LABARI, Brahim, La figure néo-coloniale du patron délocalisant. Réflexions sur l’altérité entrepreneuriale en contexte franco-marocain, In : Bacali L., Dzarka Th. (Dir.), Cluj-Napoca. Actes du 9e Journées Scientifiques du Réseau Entrepreneuriat de l’AUF, (Roumanie), Presses de l’Université technique, 2005, pp. 339-358.

RABINOV, Paul, Un ethnologue au Maroc. Réflexions sur une enquête de terrain, Paris : Hachette, 1988.

WEBER, Max, Economie et société, Paris: Plon, 1971.